Les raisons qui peuvent vous amener à nous consulter sont bien définies :

- Dans les suites d'un accouchement (minimum 6 à 8 semaines après l’accouchement).

- En cas d'incontinence urinaire

- Lors de troubles de la statique pelvienne (pesanteur pelvienne, lourdeur périnéale, prolapsus (cystocèle, hystèrocèle, rectocèle),

- Lors de troubles circulatoires (varices vulvaires, hémorroïdes)

- Lors d'anomalies du périnée postérieur (constipation, incontinence anale ou fécale)

- En cas de douleurs périnéales et pelviennes de toute origine (cicatrices, adhérences, brides)

Seule la douleur est une  « urgence » en rééducation périnéale. Nous contacter aussi rapidement que possible.

Parallèlement la gymnastique hypopressive, est un excellent complément de la rééducation périnéale. Elle peut se pratiquer par toutes les femmes, après évaluation. Cette gymnastique médicale est tout particulièrement adaptée même s’il existe des fragilités périnéales alors que toute autre activité sportive est contre-indiquée.

Cette activité permet une pratique posturale, abdominale et périnéale dans le respect de l’intégrité anatomique spécifique à notre féminité.

C’est un traitement qui nécessite participation active de la patiente et la régularité des séances

Galerie photos